Le nerf vague


Nerf vague et comportement social

nerf vague

L’oreille est un organe de régulation parasympathique via le nerf vague. Ce dernier, par anastomose, innerve différentes parties de l’oreille moyenne.
Le nerf vague transmet l’énergie sonore par des impulsions nerveuses à un vaste nombre d’organes. Il est à la fois sensoriel, moteur et neurovégétatif et occupe une place considérable dans la régulation autonomique.

Les fonctions importantes et peu connues de l’oreille

Le nerf vague revêt aussi un rôle essentiel dans le comportement social. Selon la théorie polyvagale de Stephen Porges c’est l’équilibre entre les deux branches du système nerveux autonome (sympathique et parasympathique) qui a permis aux humains de développer des relations sociales de plus en plus complexe. C’est pourquoi un bon équilibre fonctionnel des système sympathique et parasympathique favorise des comportements sociaux plus adaptés.
De plus, les neuromodulations apportées par le training Hipérion® améliorent le fonctionnement des nerfs trijumeau et facial qui, entre autre, recouvrent un rôle dans le comportement social.
Ainsi, faciliter un fonctionnement plus adapté du système d’écoute a de fortes chances d’apporter une amélioration de l’état émotionnel et du comportement social.

Le tonus vagal : un indicateur de la vulnérabilité au stress

Note : un mauvais fonctionnement du nerf vague entraîne les symptômes suivants :

  • une bradycardie (rythme cardiaque trop lent)
  • une tendance aux syncopes (malaise vagal) et à l’anxiété
  • un myosis (diminution du calibre des pupilles)
  • une transpiration se localisant aux extrémités des membres
  • une sécrétion excessive de salive
  • une hyperchlorhydrie (excès de sécrétion de l’acide chlorhydrique par l’estomac)
  • des spasmes
  • des épisodes de diarrhée et de troubles de la respiration