+33 6 18 24 42 83 7 rue de l'Yvette 75016 Paris therapiehiperion@gmail.com

Psychologie intégrative

psychologie intégrative

Psychologue clinicien de formation, musicien et chanteur, je me suis consacré à une approche
de la santé humaine issue de la psychologie intégrative. Plus particulièrement, je me suis penché sur les relations possibles entre les dysfonctionnements de l’écoute et les troubles du comportement, de l’humeur et de la communication. Bien qu’Hipérion® soit une démarche puissante aux effets probants et sans effets indésirables, il reste un outil de la médecine intégrative. La complexité et la subjectivité de l’être humains demandent une vision globale de la personne.

Nico Milantoni

 

La psychologie intégrative

La psychologie intégrative est une approche « holistique ». Elle s’intéresse à l’ensemble de la personne à la fois sur les plans cognitif, émotionnel, comportemental, relationnel et spirituel. C’est pourquoi, elle aide la personne à s’intégrer au mieux dans son environnement

Psychologie intégrative et épigénétique

Ainsi, la psychologie intégrative amène la personne vers un équilibre psychique en dénouant les blocages passés. En effet, les recherches et les théories plus modernes avancent dans compréhension de l’individu issu des influences réciproques entre l’organisme et son environnement. Dans cette perspective, le corps n’est pas un subalterne au service d’un esprit détaché. C’est le constat de la cognition incarnée. Ainsi, le sensoriel, étant une interface envers le monde, il est le langage qui permet de communiquer avec l’environnement et avec l’organisme à son intériorité. Finalement, c’est de cette activité permanente qu’émerge le sens du monde, de nos émotions et de nos comportements.


Le cabinet

Le cabinet Hipérion est un espace d’accompagnement qui vous propose un service de pointe en matière de psychologie intégrative. L’approche intégrative s’appuie sur le constat qu’aucune technique n’est suffisamment complète. C’est pourquoi, je propose un travail de pédagogie de l’écoute et de psychologie énergétique par la thérapie neurosensorielle Hipérion® conjointement à un travail de cohérence cardiaque, des techniques psychocorporelles et d’écoute active.

Nico Milantoni


Tarifs

Bilan adultes et enfants : 140€ (environ 2 heures)

Séances adultes : 70€ (60 à 75 minutes)

Séances enfants : 50€ (45 minutes)

Les séances ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, mais peuvent être prises en charge selon les mutuelles.


Liens

Nerf vague

Nerf vague, oreille et comportement social

nerf vague

Le nerf vague est une voie naturelle de régulation parasympatique. Ce nerf, innerve différentes régions de l’oreille. Ainsi, la stimulation Hipérion® transmet l’énergie sonore au nerf vague par des impulsions sonores altérnée. Le nerf vague est l’un des nerfs les plus étudiés. Mais, même si ce nerf occupe une place considérable dans la régulation neuro-viscerale, son action ne se limite pas à la régulation de la digestion, de la fatigue ou des réponses induites par le stress. Par exemple, l’étude ci-dessous montre le rôle des muscles de l’oreille moyenne dans la réduction de l’hypersensibilité auditive. En effet, le bon fonctionnement des mucles du tympan et de l’étrier revêt un rôle fondamentale dans toute intéraction sociale. C’est ainsi que la stimulation vagale par le système Hipérion® apporte une amélioration de l’état émotionnel et des comportements sociaux.

Réduction de l’hypersensibilité auditive dans les troubles du spectre autistique. Front Pediatr. 2014

Les fonctions importantes et peu connues de l’oreille


Nerf vague et psychisme

La théorie polyvagale de Stephen Porges encore peu connue en France, est en train de révolutionner l’approche au psychisme. Elle met en rélief le rôle du système polyvagale dans les symptômes les plus variés. Stephen Porges identifie deux circuits dans le système polyvagal. Le premier, le système vagal ventral, aide à comprendre les dynamiques de l’attachement et de l’engagement social. Le deuxième, plus arcaïque, est le système vagal dorsal qui représente quasiment la totalité du système parasympatique et qui régule l’activité neurovégétative.

Le système vagal ventral

Le système vagal ventral est celui de l’engagement social. Il est en action lorsque nous sommes au repos, ou lorsque nous ne sommes pas menacés. Il nous aide à nous engager avec l’environnement, avec les autres et avec nous-mêmes. Pourtant, lorsque nous sommes menacés, le système vagal ventral se bloque. Alors, le système sympathique mobilise les réactions de survie de combat et de fuite. Le flux vers le cortex cérébral est de ce fait diminué. En effet, dans ces cas-là le cerveau assure seulement les réponses au niveau reptilien et émotionnel. Dans de telles circonstances nous sommes dans l’impossibilité d’avoir du recul, de la lucidité.

Nerf vague et cohérence cardiaque

Le cœur est très important en termes de science polyvagale. Naturellement, le rythme cardiaque s’accélère lorsque vous inspirez, et ralentit lorsque vous expirez. Le tonus vagal s’élève lorsque la différence du rythme cardiaque augmente entre le moment de l’inspiration et de l’expiration. Un tonus vagal élevé signifie pouvoir atteindre une détente plus rapide après un stress. D’où l’intérêt de la respiration cohérente cardiaque et de la variabilité de la fréquence cardiaque. Lorsque nous activons le système vagal de l’engagement social nous sommes porteurs d’émotions et de comportements sociaux plus adaptés.